• L’agroécologie, on la vit et voilà !   Très chères amies Michelle, Colette et mes chers enfants Benoît et madame, Patrick et tous les enfants de Hugues, c’est hier au moment où j’écrivais le chapitre sur la formation en agroécologie de 1994, un atelier organisé......

  • Toute ma solidarité et tout mon respect pour le travail de Hughes Dupriez sur les cultures associées que j’ai connu quand je travaillais en Colombie et que nous avons traduit tant c’était utile pour notre travail de terrain. Un vrai agronome qui a écouté et......

  • Pour écrire ce texte, j’ai tiré parti d’un manuscrit de 170 feuillets que leur auteur avait rédigé avant octobre2016 et qu’il n’a pas achevé, peut-être parce que, écrivain prolifique, Hugues avait présumé de ses forces: pas moins que 52 personnages, chacun avec un nom inventé......

  • Une vie de combats partagés avec Hugues Dupriez: Mon témoignage sur notre parcours d’action pour le progrès du milieu rural au Congo La mort de Hugues Dupriez laisse un grand vide, non seulement dans sa famille mais aussi dans la vie et le travail de......

  • L’homme, notre relation et l’empreinte de son travail En janvier 1988, j’intégrai une jeune équipe au sein de l’ONG ADI-Kivu qui venait de voir le jour quelques mois auparavant. Hugues avait collaboré avec cette équipe dans le cadre de l’étude sur les causes de la......

  • Au départ je t’ai connu à travers tes premiers livres, tes réflexions sur le développement dans « Paysans d’Afrique noire » ou la mise en lumière de la richesse des agricultures paysannes et leurs techniques dans la première édition de « Agriculture tropicale et exploitation familiales d’Afrique ». Puis......

  • Témoignage de Parfait SAKA, Coordonnateur de Diobass, Ecologie et Société/Plate forme du Burkina Faso. Hugues, c’était qui ? Un père, un frère, un ami, un protecteur. Toujours là à défendre ses amis et son équipe de travail, à les accompagner. C’était un homme de principe, un......

  • Agriculture tropicale et exploitations familiales d’Afrique, Hugues Dupriez – Terres et Vie, Nivelles. J’ai sur ma table un des 4 ou 5 gros livres consacrés par H. Dupriez à l’agriculture tropicale. Elle est ici envisagée dans ses rapports avec la famille africaine. Près de 500......

  • Pour un agronome « tropical » du début des années 80, j’ai trouvé « génial » le bouquin extrêmement didactique de Hugues et De Leener « Agriculture tropicale en milieu paysan africain ».  J’ai l’impression que je connais ce manuel par coeur. Je me suis quasi abonné aux quelques livres didactiques......

  • Cher Hugues, Tout a commencé en 1992 à Katana au Sud-Kivu en RD Congo (ex Zaïre), avec le séminaire d’échanges des savoirs entre paysans, techniciens et ingénieurs agronomes dont tu assurais l’animation avec l’équipe de l’ONG Adi-Kivu (Cliquez ici pour visionner le documentaire). A ce......

  • Une prière ou une pensée pour notre ami belge Hugues Dupriez qui nous a quitté hier dans sa 80ème année. Il aura marqué par sa vision (celle d’un paysan africain perçu comme un chercheur plein de savoirs), sa passion de vulgariser, sa force de caractère, son......

  • Hugues Dupriez, c’était, il y a 40 ans, d’abord l’auteur du livre « Paysans d’Afrique Noire ». Etudiants en agro, son titre nous avait titillé. Nous l’avions donc invité pour nous parler d’autre chose que de rendements, d’intrants et de cultures de rente et nous fûmes conquis.......

  • Que son souvenir puisse perdurer le plus longtemps possible après des personnes qui l’ont aimé et côtoyé. Quant a moi chaque fois que je rencontre un paysan je me rappelle et me rappellerai de lui: « avant d’enseigner a un paysan, essaies de comprendre ce......

  • J’ai en moi à tout jamais cette admiration et gratitude pour la démarche DIOBASS : communication entre paysans et techniciens, faire du paysan un paysan-chercheur, recherche-action sur le terrain, diffusion des résultats. Un travail de Titan initié et porté par HUGUES DUPRIEZ qui a pris un......

  • Hugues aura été quelqu’un d’important pour moi, une sorte de père spirituel en matière de développement en Afrique, capable de me montrer, de nous montrer d’autres voies que les « projets », d’autres manières d’aborder les problèmes et d’y répondre, d’autres pistes pour construire les connaissances en......